2019 © violaine-laveaux  //////  mise à jour ////// 27/10/2019 jean-françois prigent

  • Facebook Clean

Musée imaginaire du Moyen Age/ TARASCON

juin / octobre / 2012

Bêtes, monstres et bestioles

Parcours de visite n°27 : Chambre de parement de Marguerite de Savoie

 

 

L’installation de Violaine Laveaux prend place dans le chambre de parement de la reine Marguerite de Savoie, épouse de Louis III, frère de René Ier. Lion, salamandre, héron, gargouille et têtes de loups sont prisonniers de cloches de verre et semblent flotter sur une eau qui n’est pas sans rappeler le fleuve Rhône qui borde le château. A la proue de ce navire suggéré, trois loups se sont libérés et guident ce bestiaire poétique. Les sculptures de terre crue et d’encre, que l’on découvre petit à petit, rappellent les trophées animaliers des cabinets de curiosités, où étaient présentés toutes sortes d’objets rares et curieux. Lorsqu’elle pense son oeuvre, Violaine Laveaux prend en compte l’architecture et la mémoire du lieu. Ainsi, l’installation entre en résonance avec l’imaginaire de l’homme médiéval et le bestiaire peints au plafond de la chambre de parement, tout en faisant écho aux vies des prisonniers du château. L’oeuvre apparaît alors comme une mappemonde ou une constellation, entre ciel et mer, où les figures animales se transforment en étoiles guidant la route des marins.

 

Aldo Bastié

Conservateur du Château de Tarascon- Musée imaginaire du Moyen Age