2019 © violaine-laveaux  //////  mise à jour ////// 27/10/2019 jean-françois prigent

  • Facebook Clean

Y cooksonia - 410 / TALENCE

Tout a commencé au bois de Thouars, juste après la pluie. L'éclat jaune d'une petite feuille de chêne sur le sol détrempé. Elle avait surpris mes pas, arrêté mon regard. J'avais dix ans et je restais là fascinée par le tracé de son contour, la perfection de son dessin. Au fil des ans, la fascination pour le végétal, - ces entrelacs qui se développent comme des cursives folles en bord de route et les mots qui s'y glissent - ne m'a pas quitté. Toujours là, autrement.

A Cambremer, il y a quelques années, c"est une fourche qui a surpris mon regard autant que mes pas. Juste un geste, le corps qui s'incline, la main qui prélève, des mots qui s'égrainent "choisir la fourche, c'est remonter à la source", qui s'emparent, s'imposent. Le regard qui s'amuse de ce signe d'écriture au sol.

Lettre vagabonde.égarée.échappée.motrice, mobile, plurielle. Celle qui perdure, traverse et retrouve. Elle jalonne nos pas comme d'autres arrondissent nos bouches, étirent nos lévres.

S'approcher au plus près, remonter à la source, à l'origine, au signe, à l'écriture. Jumeler les paradoxes. Prenddre la fourche au mot et jardiner la voyelle. J'établis un petit glossaire de la lettre Y:

voyelle, chromosome, fourche, fronde, pied de grue...

 

Le sol des forêts est un vaste tapis d'écriture...